Alimentation

Revoir les modes de production, transformation, distribution et consommation pour qu’ils profitent à tous les êtres vivants.

Relais pour cette thématique

Pourquoi agir sur l’alimentation ?

La production de nourriture est la première cause de perte de biodiversité dans le monde. La conversion des espaces naturels en terres agricoles et l’intensification de l’agriculture réduisent la qualité et la quantité d’habitats disponibles pour les espèces sauvages de différents milieux (souterrain, terrestre, arboricole, dulçaquicole, marin, aérien). La production alimentaire a par exemple des effets négatifs sur la faune et la flore d’eau douce par l’extraction d’eau et la réduction de la qualité de l’eau résultant du ruissellement des sols et des produits chimiques agricoles. La pollution en aval, notamment par les engrais, endommage également des systèmes marins déjà fortement affectés par la pêche et, de diverses manières, par la pisciculture et la conchyliculture.

Selon la « liste rouge » tenue par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l’agriculture moderne est une menace identifiée pour 86% des espèces répertoriées à ce jour par l’UICN comme étant en danger d’extinction. La réforme de notre mode de production et de consommation alimentaire est donc une priorité. Nous devons changer les habitudes alimentaires locales et mondiales, protéger et mettre de côté des terres pour la nature et cultiver d’une manière plus respectueuse du vivant.

Comment passer à l’action ?

Nous présentons des solutions réplicables identifiées à ce jour par Kick asbl. Il en existe sûrement d’autres ! N’hésitez pas à partager vos propositions en contactant info@kickbelgium.com.